Collège KENNEDY Les options et ateliers Sorties, voyages et activités culturelles Liens

2.2.4. Conditions d’accès et fonctionnement du CDI

Le centre de documentation et d’information a son propre règlement intérieur, qui complète ce qui suit. En début d'heure, les élèves peuvent aller en salle de travail ou au CDI. Ils se rangent dans la cour, aux emplacements réservés. Le professeur documentaliste vient les y chercher.

Les élèves sont accueillis au CDI pour l'heure entière, dans le but de : lire ; effectuer des recherches documentaires ; préparer un exposé, un travail de groupe, une exposition. Ils déposent sacs et cartables sur l'étagère de l'entrée ainsi que le carnet de correspondance à l'emplacement réservé à cet effet. Les déplacements incessants sont réprimés. Il est demandé aux élèves de ranger les livres à leur place, en se faisant éventuellement aider par un adulte.

Aux récréations, le CDI est ouvert aux élèves qui viennent emprunter ou rendre un document ou prendre rendez-vous avec la conseillère d’orientation psychologue (COP).

Le matériel emprunté doit être rendu dans les délais fixés ; dans le cas contraire, une facture est envoyée aux représentants légaux. L'utilisation des ordinateurs est soumise à autorisation du documentaliste et est réservée aux tâches pédagogiques.

 

                   2.2.5. Salle de travail

Que ce soit en groupe, du fait par exemple d’un cours non assuré, ou individuellement, les élèves profitent de cette salle pour avancer dans leur travail.

 

2.2.6. Modalités d’organisation des dispositifs d’accompagnement

Les élèves bénéficient d’un accompagnement personnalisé (AP) en 6e. Des aides individualisées et des documents de suivi personnalisé peuvent aussi être mises en place à tous les niveaux.

Tout élève inscrit à une aide doit y assister.

Le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) matérialise un contrat (avec engagements) entre l’élève, ses représentants légaux et le collège, qui vise des objectifs à court terme. Toujours dans le but de l’acquisition du socle, ce peut être parfois des objectifs simples tels que : ne plus être en retard, s’améliorer en lecture, bien préparer son sac de cours, etc.

Le dispositif d’accompagnement personnalisé (DAP) concerne les élèves qui se sont distingués par de l’absentéisme, un problème de comportement ou de travail. Le principe est de sortir l’élève de son environnement habituel et de travailler avec lui de manière individuelle, avec un personnel d’enseignement ou d’éducation.

L’accompagnement éducatif est organisé prioritairement sur les créneaux de fin de journée. Dans un souci d’organisation et de responsabilité, les familles qui s’engagent le font sur la durée. Les absences des élèves sont traitées comme toutes les autres absences.

 

2.3. L’organisation et le suivi des élèves dans l’établissement

 

2.3.1. Gestion des retards et absences

Les retards

Un élève dont le retard n’excède pas 10 minutes se rend directement en classe. Après trois retards la famille est informée par courrier et si la situation se dégrade encore l’élève est mis en retenue. Au besoin la famille est convoquée et une fiche de suivi mise en place.

Si le retard excède 10 minutes, l’élève doit se rendre en salle de travail. Il est autorisé à intégrer le cours suivant. La famille est informée et doit justifier le retard, car il est considéré comme une absence.

 

Les absences

Tous les cours sont obligatoires, du premier au dernier jour de l'année scolaire.

Les parents sont prévenus dans les 24 heures de l’absence de leur enfant. Dans certaines situations un courrier est envoyé, ou bien la famille convoquée. Pour les élèves non assidus, une fiche de suivi est mise en place. L’assistant de service social assure également le suivi des élèves absentéistes.

Toute absence doit être dûment justifiée. Seule la signature des représentants légaux est reconnue valable. Toute autre signature, toute falsification de signature, entraîne la convocation de la famille et est sanctionnée.


03 01 05 06 07 08 09 10 02 11 04