Collège KENNEDY Les options et ateliers Sorties, voyages et activités culturelles Liens

Renforcer un climat de vie scolaire (lutte contre les violences, bien vivre ensemble, respect) qui soit propice au travail, qui permette à tous les élèves de se concentrer sur les apprentissages, pour que chacun puisse construire son propre parcours de réussite.

L’apport de chaque discipline à la maitrise de la langue française (voire à son acquisition) est nécessaire.

Prioritaire, la lutte contre le décrochage et l’absentéisme en particulier, doit être ambitieuse et quotidienne. L’ouverture culturelle que le collège peut apporter à chaque élève va de pair, tout au long de la scolarité.

Contribuant à la mise en œuvre du PDMF, une liaison collège – lycée ciblée doit aussi concourir à l’élévation du niveau de qualification d’une part, à l’émergence de projets réalistes (et réalisables) d’autre part.

Dans une logique éducative évidente, à mettre en place dès la liaison école – collège, l’implication des parents est essentielle.

Une validation en fin de collège par le CFG ou le DNB, assortie de la maitrise du socle et d’une orientation choisie, en découlent.

Projet d’établissement
Les 4 axes du projet d'établissement

La notion d’équipe est un point fort de l’établissement.

Entre les différentes équipes (enseignants, vie scolaire, direction, agents), il est important d’améliorer et d’entretenir la communication. La solidarité des personnels est un autre élément majeur.

L’emplacement géographique (centre-ville) du collège est apprécié, avec en particulier dans son enceinte, le grand gymnase et le CDI. Les locaux apparaissent néanmoins aussi comme un point négatif à l’exemple des salles de cours et de leur accessibilité.

Le collège ne dispose pas de restaurant scolaire, les élèves demi-pensionnaires déjeunent au lycée voisin.

Situé au centre-ville, le collège Kennedy n’est pas non plus soumis aux transports scolaires.

Pouvoir développer des projets est mis en avant, de même que la prise en charge individualisée des élèves et la recherche de solution adaptées. Outre l’absentéisme, les nombreux retards d’élèves sont regrettés. Les fédérations de parents d’élèves veulent travailler avec le collège pour la nécessaire implication des parents dans la scolarité de leurs enfants. Là aussi la confiance est essentielle.

Dans le cadre de la citoyenneté, l’importance des rituels et des codes (sociaux, langagiers, culturels) doit être favorisée.

La cohérence et l’exemplarité des personnels et des partenaires institutionnels sont requises.


Travailler localement sur l’image de l’établissement est essentiel.

L’opération porte ouverte devient un élément majeur de cette image.

Il est important de savoir valoriser les actions entreprises, d’en faire la publicité.


Ce projet pour le collège peut s’exprimer à travers quatre axes, que le lecteur trouvera en pages centrales. Les fiches actions et dispositifs (objectifs, mise en œuvre, indicateurs d’évaluation) en sont la déclinaison. A rapprocher aussi du tableau de bord du collège, le contrat d’objectifs prend appui sur ce projet.